I.C.V  Intégration du cycle de vie

" La vie n'est pas un problème à résoudre mais une réalité qui doit être vécu " Kierkegaard

Une psychothérapie brève

Conçu au début des années 2000 par Peggy PACE, l'intégration du cycle de vie (lifespan intégration) permet de guérir des strates du passé profondément enkystées, générant mal-être et souffrances dans le présent . Cette méthode  est particulièrement efficace  pour aider les personnes ayant vécu des traumatismes anciens ou plus récents. L'ICV est également adaptée à toutes sortes de troubles psychiques et permet de construire un "SOI" solide et de dépasser les carences précoces de l'enfance.

Une psychothérapie psycho-corporelle

Cette méthode repose sur la capacité naturelle du système "corps-esprit" à se guérir lui même.

 

Lorsque nous vivons une situation trop difficile en raison de notre âge ou de la violence de l'événement, ou encore provoquant un  déferlement  émotionnel en lien avec une ancienne fragilité, cette capacité de guérison est perturbée.  Le passé ne passe plus.

L'I.C.V n'utilise pas alors uniquement le recours à la parole comme d'autres thérapies mais mobilise les échanges d'informations et d’énergie corps-esprit. Le thérapeute s'ajuste constamment à votre état émotionnel  et maintient un état suffisamment  confortable pour pouvoir sereinement re-traiter l'événement en déclenchant  la capacité d’autoguérison "corps- esprit".

L'I.C.V est une thérapie douce qui suit le rythme du patient en prenant soin de ses émotions et en mobilisant sa capacité d'autoguérison.   

Au niveau neurobiologique l'I.C.V permet de relancer une intégration neuronale et compléter un développement neuronal interrompu par un traumatisme ou des négligences pendant l'enfance. La plasticité neuronale suffisamment stimulée par le revécu attentif des événements de vie,  répété et chargé d'émotions à un niveau "tolérable" permet de nouveaux apprentissages et des changements au niveau d'anciens modèles de comportements.

 Les patients qui ont suivi une thérapie I.C.V  rapportent souvent :

  • Guérir des effets de traumatismes

  • Expérimenter un nouveau sentiment d'un MOI compétent, aimable, solide

  • La capacité de laisser tomber des stratégies de défense archaïque.

  • L'amélioration  des aptitudes à profiter de la vie et à établir des relations intimes.

  • Une meilleure régulation des émotions

  • Un développement de la palette des émotions.

Première rencontre

Cette première étape permet de recueillir des informations sur votre histoire, vos difficultés actuelles, votre situation de vie.  C'est aussi l'occasion de pouvoir recevoir des réponses à toutes vos questions.  

C'est à partir de ces informations que nous planifierons ensemble le protocole de traitement. Il existe des protocoles différents selon les besoins de chacun mais ils ont tous un  point commun : l'utilisation d'une liste de souvenirs organisés selon une ligne de temps.

 Préparation d'une ligne de vie

Au début d'une thérapie I.C.V la  première tache thérapeutique est de construire une liste de souvenirs en partant du début de vie, ou de l'événement traumatique selon le cas, jusqu'à  aujourd’hui.

C'est souvent l'occasion de comprendre que le passé continue à affecter sa vie et ses décisions dans le présent.

Il n'est pas toujours facile d'obtenir une suite fluide de souvenirs lors de cette étape, la liste peut présenter des "trous de mémoire" ponctuels ou étalés sur plusieurs années. Au fur et à mesure de l’avancée de la thérapie chacun ira vers une association de plus en plus libre et sereine de souvenirs plus riches.

Dans l'idéal la liste devrait inclure au moins un souvenir par année mais le fait d'en avoir deux ou trois permettra de varier la lecture de la liste.

Les événements significatifs tels que les mariages, divorces, décès et naissances seront notés. Tout souvenir, même paraissant a priori moins important, pourra être noté à partir du moment ou il s'agit d'un événement dont vous vous souvenez réellement. Il suffit juste de noter quelques mots évocateurs du souvenir : le nom d'une école, le nom d'une maison ou d'un ami, les vacances dans le sud, les débuts dans telle entreprise.... Ces premiers souvenirs vont stimuler l'émergence d'autres souvenirs qui vont peu à peu enrichir la ligne de vie qui sera lue pour atteindre les objectifs thérapeutiques visés.

 

Lecture répétée de la ligne de vie

Le thérapeute lit ensuite plusieurs fois la liste de souvenirs, c'est la phase de l'intégration neuronale du cycle de vie. Durant la lecture,  le  patient est concentré sur ses sensations corporelles et sur les images de ses souvenirs travers le temps. Après chaque passage de la lecture de la Ligne du Temps chaque événement est de plus en plus ressenti comme appartenant au passé. Chaque répétition des souvenirs de la ligne du temps renforce  le sens du soi à travers le temps et permet de réintégrer les souvenirs traumatiques dans le récit autobiographique. Vous ressentirez que ces épisodes sont derrière vous et ne perturbent plus l'état présent.

L'Intégration du Cycle de la Vie peut être aussi très efficace pour traiter différents troubles de l'attachement. Il s'agit alors de revivre de façon imaginaire ses relations précoces, en travaillant avec l'enfant que l'on a été. 

Réevaluation

Le début des séances suivantes permet de prendre le temps de vérifier les résultats obtenus et recueillir les nouveaux éléments qui ont émergés.

Dans le cas d'un traumatisme nous vérifions que les crises d'angoisse et autres manifestations douloureuses pour le patient sont désamorcées.

 

Pour les problèmes liés à l'attachement, le processus est différent : les patients soufrant de ces carences vont au cours des séances apprendre à prendre soin d'eux, à se redonner de l'attention et de la tendresse et trouver un chemin de vie apaisé.

© 2018 by antidote created with Wix.com